Archives du mot-clé rando 78

20 belles randonnées entre rivières et canaux d’Ile-de-France

Rien de plus bucolique, romantique voir  exotique que de randonner le long des cours d’eau et des canaux d’Ile-de-France . Voici une vingtaine de parcours, tous testés,  avec parfois quelques aventures inattendues .

cliquez sur les cartes pour découvrir les itinéraires et sur les titres pour lire descriptions et récits . Bonne balade !

Yvette et Orsay,  duo de charme de la rando francilienne (78 & 91)

La boucle du Grand Morin (77)

Rando découverte du Vexin depuis Vaux sur Seine (95)

Lire la suite 20 belles randonnées entre rivières et canaux d’Ile-de-France

Yvette ET ORSAY, duo de charme de la rando francilienne

Bien desservies par le RER B, la vallée de Chevreuse et celles des rivières du bassin de la Meauldre comme  l’Yvette ainsi que le plateau d’Orsay très boisé  constituent un formidable terrain de jeu pour les randonneurs d’Ile-de-France.  De nombreux  chemins parfaitement balisés vous permettront de tracer facilement une foule d’itinéraires dans cet espace à cheval sur les départements des Yvelines et de l’Essonne. Vous emprunterez  peut-être le GR655 Ouest qui  vous menera tout droit vers Compostelle ! Programme plus modeste, au départ de la gare du Guichet,  je vous propose ce magnifique parcours d’une vingtaine de kilomètres particulièrement varié pour en découvrir toutes les facettes. Lors de cette balade vous traverserez le campus d’Orsay, l’un des cinq sites de l’université Paris-Sud, qui s’étend sur la commune d’Orsay mais aussi de Bures-sur-Yvette et de Gif-sur-Yvette, dans l’Essonne, à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Paris. Il accueille plus de 13 000 étudiants et 1 700 enseignants-chercheurs.  Ses nombreux bâtiments d’enseignement et ses 60 laboratoires de recherche se répartissent sur 200 hectares de bois contenant de nombreuses espèces rares (source Wikipedia). Lors de cette longue balade, vous découvrirez deux autres endroits originaux. Tout d’abord la carrière de  La Troche. Cette entreprise  appartenait à la famille Pigeon à la fin du XIXème siècle. Elle y employait 25 à 30 ouvriers dans la fabrication des pavés parisiens d’une vingtaine de tailles différentes.  Le travail s’interrompait au moment des moissons car les carriers, très souvent, étaient aussi ouvriers agricoles. La production était descendue à Paris deux fois par jour depuis la gare de Lozère, dès 1867, par des charrettes tirées par 3 chevaux et chargées de 120 pavés (environ 2 tonnes). Puis en 1891 elle fut acheminée  sur des wagons grâce à une voie supplémentaire créée pour les marchandises. La carrière ferma ses portes en 1937. Située  à l’intérieur du parc Eugène-Chanlon, elle fait désormais le bonheur des grimpeurs qui profitent des trois voies sécurisées de niveau 4 à 8. Hasard, l’autre site remarquable concerne aussi l’escalade mais d’une façon plus inattendue. Le viaduc des Fauvettes se situe dans le vallon verdoyant et sauvage du ruisseau d’Angoulême entre forêt de châtaigniers et prairies. Il s’agit d’un viaduc ferroviaire désaffecté depuis la guerre de 1939-1945 sur lequel passe désormais votre  chemin de randonnée. Ce viaduc est essentiellement constitué de meulière très caverneuse,  une roche qui a en effet permis le tracé d’itinéraires d’escalade originaux et très diversifiés ; l’ouvrage propose plus de 130 voies  de 10 à 36 mètres de hauteur, dont plusieurs réservées aux enfants..A vos gratons !

Malgré les apparences cette randonnée s’avèrera un peu sportive avec un dénivelé cumulé de presque 1 000 m et un nombre d’escaliers surprenant !

Téléchargez la trace de cette randonnée Rando Orsay et vallée de l’Yvette

T’aimes la belle rando ? Boucles la en Vallée de Chevreuse !

Parmi les valeurs sures de la balade, pas de doute la Vallée de Chevreuse occupe une place de choix dans le cœur des randonneurs d’Ile-de-France. Il faut dire que la région présente tous les ingrédients pour  assouvir ses besoins de nature. Elle est d’abord d’un accès facile puisque 50 mn suffisent pour rejoindre notamment la gare St Rémy-Les-Chevreuses par le RER B depuis la capitale. Le réseau hydrographique de l’ Yvette et ses affluents forme avec les hauts plateaux adjacents des itinéraires vallonnés à souhait. Les paysages alternent entre bosquets, plaines verdoyantes, combes et grandes allées boisées. Enfin, le patrimoine historique apporte une touche culturelle complémentaire en suggérant de nombreuses idées de visites . La boucle de 25 km que je vous propose vous fera découvrir toutes les facettes de la Vallées de Chevreuse avec des passages remarquables au Château de la Madeleine ou à l’abbaye de Port-Royal. Une grande partie de ce parcours emprunte le Chemin de Jean Racine  parfaitement balisé et au bornage caractéristique (voir l’encadré). Côté niveau technique, mieux vaut avoir un peu d’entraînement pour tenir les 25 km et ses quelques longues montées. Prudence, le parcours coupe des routes assez fréquentées le week-end, donc restez attentifs aux intersections. Cette randonnée très agréable au printemps passe sur certains tronçons par le GR11 et le PNR balisé en blanc et bleu. Pour plus de précision et histoire de concevoir votre propre rando, munissez-vous dans la carte IGN 2215 OT.

Téléchargez la trace de cette randonnée :

https://www.visugpx.com/USAxqeKRxF

Le Chemin de Jean Racine

Long d’environ 5 km, ce chemin historique relie le site de Port Royal au Château de la Madeleine à Chevreuse où résidait l’oncle de Jean Racine, l’intendant Vitar.
Le poète y séjourna lui-même plusieurs mois en 1661 d’où il supervisa les travaux du château. C’est en 1939 que le Touring Club de France, à l’occasion du tricentenaire de la naissance de l’écrivain, traça de ce chemin qui fut officiellement inauguré par Albert Lebrun. Pour marquer cet anniversaire, le Touring club de France offrit les 7 bornes réalisées par Michelin qui jalonnent encore aujourd’hui le sentier. L’inscription sur ces bornes des vers de Jean Racine en 1956, fut inspirée en majeure partie par la beauté de la Vallée de Chevreuse. D’autres poèmes y rendent également hommage dans son œeuvre.

 

 

 

Idée randonnée : La boucle des lacs de Rambouillet (25 km)

boucle de randonnée à RambouilletL ’automne repeint le décor, un épais tapis de feuilles recouvre les sentiers d’île de France et ce matin la pluie redonne enfin un souffle de  vie à la nature malmenée par des mois de sècheresse . Alors on ressort les vestes et capes de pluie pour prendre le train à la Gare Montparnasse . le décor paisible de la foêt de RambouilletVingt minutes suffisent pour atteindre la gare et la forêt de Rambouillet  . Les randonneurs  parisiens  doivent  en permanence faire preuve d’imagination afin de varier les itinéraires d’un terrain de jeux cent fois parcouru . Voici une longue et facile randonnée,  une  boucle de 25 km qui vous fera ou refera découvrir quelques beaux étangs qui cernent la jolie ville en vous immergeant dans un silence divin à peine troublé par le bruit de vos pas.  Vous pourrez terminer cette balade en pénétrant dans le parc et  visiter le château ou  la Bergerie. De magnifiques moutons  Mérinos vous y attendent ! Exotique et chic Rambouillet !

Téléchargez la trace GPS  ICI

un profil de rando bien sage.

 

 

 

Parisiens, randonnez, vous êtes cernés !

Et les parigots , Inutile de chercher des prétextes à deux balles pour rester devant la télé le dimanche au lieu d’aller gambader dans la nature . D’ailleurs à bien regarder la carte de la région Ile-de-France, vous êtes cernés ! Bois de Boulogne, bois de Vincennes,  forêt de St Germain , Ile Adam, Montmorency,  Forêt de Carnelle, Domaine de Meudon, Parc de St Cloud, Ville d’Avray et Fausses Réposes, forêt de Fontainebleau, Vallée de Chevreuse, Parc Naturel du Vexin, Chantilly. Alors oubliez la bagnole, dégainez vite le pass Navigo , étarquez les pompes de rando pour découvrir ce formidable terrain de jeu. Séquence oxygénation sur fond d’exotisme parisien, voici une sélection de bons itinéraires testés et  certifiés .

Branchez vous sur le canal de L’Ourcqrandonneurs sur canal de l Ourcq

Mini-Rando à Montmorency

Ça tri-côte de Meudon à Clamart

Cracy Horses et randonneuses dans le 9-4

En boucle autour de Conflans St Honorine

Lâche ta Souppe, Y ‘ a du bouleaux en Yvelines

Une traverse de Paris très black and flaques

La traversée Nord-sud de Paris

Rando royale à Versailles

Fausses Reposes et Ville d’Avray 78

Gros lot sur le pari St Germain

Voyage aux boues de l’enfer à Rambouillet

La crème de la rando à Chantilly

Forêt de Carnelle, la belle randonnée du Val d’Oise

La rando se mort La Queue-en-Yvelynes

Mettez-vous Auvers-sur-Oise

 

Chevreuse pluvieuse, sa vallée, ses randonneuses joyeuses !

Et surtout bonne santé !!

Une dernière rando de l’année, ça se fête ! Pour l’occasion Stéphanie, guide expérimentée de Sport et Nature, épaulée par  Cécile, a pris les opérations en main : direction la Vallée de Chevreuse entre les gares de Coignière et St-Rémy (78). Une bonne dépression hivernale a balayé le décor de ses nuages pour un moment et le passage du front chaud offre une température à 9°c  au soulagement des 17 randonneurs  d’un groupe à composante très féminine. Les chemins portent encore le souvenir des averses de la veille, des ruisseaux slaloment entre les rochers émergeants. La forêt s’est presque dépouillée de ses oripeaux d’été et laisse découvrir un nouveau décors végétal composé de troncs enchevêtrés, de mousse et de mares. Prudence, un tapis de feuilles mortes cache désormais les pierres et les  racines glissantes, autant de pièges sournois pour randonneurs distraits. Certes, la vallée de Chevreuse n’a plus trop de secrets pour les parisiens. Combien de fois avons-nous parcouru les méandres de l’Yvette ou des ses affluents  ? Pourtant ce jour-là  le parcours bien rodé  va se heurter par endroits aux excès de la météo . Un ru a gonflé dans

 

 

la fameuse Maison de fer.

la nuit  et complique la poursuite du GR11 . Malgré les efforts de construction d’un pont de fortune signé Vincent, personne n’ayant vraiment envie de se tremper les pieds, on contournera l’obstacle par les hauts pour rejoindre Dampierre. Il est plus de 13h30, nous marchons depuis 12 km et les premières fringales se manifestent. Une pause s’impose. Les bouteilles de breuvages régionaux et de destinations exotiques sortent des sacs, Stéphanie fait circuler le foie gras et le pain de campagne, le déjeuner royal s’installe sur les hauteurs du château où les monarques festoyaient jadis. Après la ronde des desserts des plus caloriques, les selfies, le cloc des verres en plastoc qui s’entrechoquent, le groupe émerge de son demi comas pour reprendre le sentier. Les secondes parties de rando connaissent généralement une baisse de régime.

 

 

Vincent, diplômé des Ponts et Sentiers dans ses œuvres.

C’est l’heure où l’on compte les kilomètres restant, ceux qui séparent le randonneur de sa prochaine bière au bistrot en face de la gare du retour. Les pauses « techniques » se multiplient, les côtes de la Vallée de Chevreuse martyrisent les jambes encore engourdies, des signes symptomatiques d’une randonnée endormie qui s’éternise et se disperse. Stéphanie sourit et capitule, réalisant qu’elle a un peu perdu le contrôle des marcheurs qui suivent seuls à l’aveugle les marques rouges et blanches du GR, un chemin qui conduit forcément à un train. Peut être , peut être pas ! Il est plus de 16h00, ciel plombé et menaçant, près de 6 km restent à parcourir pour rejoindre St Rémy-les-Chevreuses et son RER. Le podomètre annoncera vingt et un kilomètres au final, les 18 annoncés sont une vieille histoire. 2017 s’achève en beauté. Je regarde dans le rétro des 25 randos parigots de l’année, ma semaine sur le GR34, cet inoubliable, long, difficile chemin de Compostelle entre Irun et Santiago. Et puis avec tendresse mes chaussures fatiguées qui finissent par craquer sous les 1800 km infligés !

Téléchargez la trace de cette randonnée ICI

 

 

 

sympa, facile et tonique
Une belle rando d’environ 20 km qui suit la vallée de l’Yvette.
Le château de Dampierre
place au rêve

38 super randonnées IDF de gare à gare à télécharger – 100% testées

Plus de 30 itinéraires, près de 800 km de sentiers parcourus pour découvrir l’Ile de France, région parmi les plus boisées et agricoles de l’Hexagone !

MODE D’EMPLOI  . cliquez sur la carte . Vous accédez alors  au site VisuGPX . Un lien vous permet de télécharger  le tracé et les profil et ce au format de votre choix (.gpx, klm .. ). Vous pourrez ensuite transférer ce fichier .gpx sur un GPS  et suivre cette randonnée sur le terrain .(Garmin ou une App smartphone . J’utilise personnellement Iphigénie depuis des années). Enfin,  Il est aussi possible de visualiser  ces itinérairtes  simplement ces traces sur l’application en ligne comme Openrunner par exemple. Ce logiciel permet également de modifier ces itinéraires  à votre gré  ou de les reporter sur des cartes IGN au 1:25.000e papier.

Ces randonnées d’Ile de France ont toutes été réalisées de gare à gare afin de se libérer de la voiture. Elles sont comprises dans le périmètre des 5 zones Navigo SNCF/RATP .  Si vous ne l’utilisez pas, le pass Mobilis à la journée est parfois intéressant  (17,80€) .  Comparez avec le prix des billets aller et retour. Ces parcours sont compris entre 18 et 32 km avec un dénivelé plus ou moins marqué. Leur difficulté dépend donc de ces deux paramètres et des conditions météo. Notez qu’il est souvent possible de les écourter en rejoignant une gare plus proche. Attention à la fréquence des trains ! Ces randonnées se font en pleine nature, prévoyez donc nourriture et eau en conséquence . En cas d’urgence, un seul numéro :  le 112 .

Randonnées dans Paris et ses alentours (75)

 

 

 

 

 

 

 

Randonnées en Seine et Marne (77)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Randonnées dans les Yvelines (78)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Randonnées dans l’Essonne (91) et Hauts de Seine (92)

jolie boucle autour de Dourdan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Randonnées dans le Val d’Oise (95) Parc Naturel du Vexin

 

 

 

 

 

 

 

Idée rando : Paris-Versailles (20km- facile)

capture-decran-2017-02-20-a-10-43-03
Une longue diagonale de nature sans difficulté.

Sortir de  Paris pour aller marcher sous le soleil, c’est déjà sortir de l’hiver . Nul besoin d’aller très loin, il suffit de prendre le métro , descendre à Porte Maillot et rejoindre le Bois de Boulogne à deux pas. Le GR1 est juste à côté du périph,  suivez les marques familières rouge et blanche pour pénétrer dans ce grand espace de verdure. Ce chemin de Grande Randonnée serpente en suivant un cours d’eau jusqu’au petit lac qui surplombe la Grande Cascade. Il vous conduira jusqu’au bord de Seine. Vous longerez le fleuve sur quelques centaines de mètres avant de le franchir par la Passerelle de L’Avre. Il y a un joli petit port sur l’autre rive ainsi que le chicos restaurant Quai Ouest . On traverse ainsi une partie de St Cloud par le coteau avant de pénétrer dans le Domaine National par l’entrée Nord. Vous aurez parcouru déjà une dizaine de kilomètres , pourquoi pas quitter le GR1 et improviser un pique-nique au calme sur les hauteurs. La vue est splendide et ce sera l’occasion de découvrir les nouveaux aménagements de l’Ile Seguin au loin (anciennes usines Renault Billancourt) . Après cette pause, vous devrez rejoindre à nouveau le GR1.

capture-decran-2017-02-20-a-11-27-09
la Carte IGN indispensable pour se balader autour de Paris

La carte IGN du coin au 1:25.000e est toujours utile dans le sac à dos, voire indispensable . Le GR vous conduira jusqu’à la Porte Blanche où vous ferez un bref passage dans Marne-La-Coquette. Cette petite ville reste un petit paradis qui semble à des années-lumière du bouillonnement parisien avec ses immenses demeures, ses jardins tirés à quatre épingles, ses boutiques d’antiquaire, et un joli restaurant. Vous quittez le GR1 après la mairie , juste à votre gauche pour attraper le GR2 afin de piquer plein sud vers la forêt de Fausses-Reposes. Le sentier descend vers la D985 que vous franchirez afin de prendre une ruelle à droite qui mène aux Etangs de Ville d’Avray. Si vous avez un petit coup de pompe ou si vous souhaitez écourter votre randonnée, la gare SNCF de Chaville Rive Droite se trouve à environ un kilomètre, un train conduit directement à la Gare Saint-Lazare. Une fois aux étangs, il faut alors suivre la Coulée Verte D’Ile de France qui traverse une grande partie de cette magnifique forêt en forme d’immense cuvette . Vous arriverez ainsi au carrefour du Caroussel bordée par les colossales colonnes de souvenir au Général Lafayette et Pershing. Vous êtes arrivés à Versailles. Les gares de Versailles Rive Droite, Versailles-Chantier ou encore la gare de Montreuil desservent très bien la Capitale et sa banlieue. Cette jolie randonnée de 20 km sans difficultés, toute proche de Paris,  vous fera découvrir toute la richesse naturelle de l’IDF et un bel échantillon de son patrimoine culturel.

Téléchargez la trace au format .GPX  : http://www.visugpx.com/FwjPat89iH.

 

Les ravages des boissons « antigel », l’hiver en randonnée !

chantal-rhum
Des dégâts sans doute irréversibles pour cette randonneuse .
bonnes-ondes
Sous l’emprise des mélanges, les randonneurs ont manifesté des réactions inquiétantes.

A l’heure des débauches des fêtes de Noël et du Nouvel an, je voulais aborder celles peu connues des randonnées hivernales. Et oui, malgré ses apparences trompeuses d’activité oxygénante, la marche  dans les bois déserts par  une température  de 5 degrés, en plein brouillard, n ‘est pas sans danger. Le dernier exemple en date remonte à ce dimanche. Tout avait pourtant bien commencé, le TER quitta la gare de Montparnasse dans un épais brouillard. Une vingtaine de randonneurs partaient rejoindre Robert , notre guide du  jour, à celle de Rambouillet. Le rythme  soutenu imposé par ce spécialiste, qui tout petit courait déjà avant de savoir marcher, semblait doper le groupe équipé « haute montagne ». Seulement au 12e kilomètre, Robert souhaita pique-niquer près d’un étang accueillant. Nous étions à peine arrivés et vautrés sur l’herbe humide que les canards d’une espace endémique arrivaient en escadrille, attirés par une promesse de victuaille. Cette immersion dans la nature hostile, ce climat polaire, cette brume persistante, autant d’éléments qui déclenchèrent probablement les évènements qui s’en suivirent. Notre ami Patrick probablement terrassé par une soirée tumultueuse la veille n’était pas venu. Pour une fois, nous allions pouvoir marcher en toute sobriété, sans son incontournable Porto Blanc !  Signe du destin,  jour providentiel, Robert avait  même oublié d’apporter une bouteille de vin issue de la récente fête du Club ! Hélas c’était sans compter sur les initiatives de deux garçons. Christian sortit une bouteille de son sac à dos ! Chez lui, cet accessoire ressemble d’avantage à un restaurant ambulant qu’à un simple sac de randonnée. Verres à pied, planche à découper, couteau sophistiqué, saucisson modèle familial, breuvages divers, gageons qu’il pourrait faire face sans soucis à une prise d’otages  de dix personnes à l’heure de l’apéro . Et puis Michel . Ce randonneur expérimenté revenait d’un séjour à la Réunion et à Maurice. Sur-entraîné, bronzé comme Julio Iglesias à ses plus belles heures, Michel marcha sans broncher dans cette forêt si plate en comparaison du relief tourmenté rencontré à  l’Ile Bourbon. Et bien à l’heure de la pause, à notre grande surprise, il extirpa de son sac une fiole inquiétante. Le flacon mesurait à peine 50 cl, des fruits d’origine inconnue flottaient dans un liquide jaunâtre de nature indéterminée. Le tout ressemblait à un échantillon géant d’analyse d’urine d’un individu en proie à une hépatite C doublée d’une jaunisse aigüe. L’étiquette douteuse gribouillée à la main mentionnait rhum coco .. arrangé ou quelque chose de ce genre.. ? TOUS goutèrent au breuvage diabolique aux allures inoffensives, la bouteille de Christian se vida rapidement.

Et soudain, une croix une le chemin, ultime rappel à l’ordre de Dieu ??!

Déjà les premières visions suspectes apparurent. Certains s’étonnèrent d’une baisse soudaine de luminosité, d’autres dont Edward manifesta une envie irrépressible de cloper, Geneviève vacilla sur son siège pliant, j’eus mille difficultés à me remettre debout. Rare, Michel jeta son restant de salade à l’escadrille de canards.  C’est à cet moment que Christian profita de ce flottement pour sortir l’arme fatale d’une poche secrète : une fiole d’aluminium remplie de rhum ! Malgré cet état collectif pitoyable, le groupe se remit en marche et rejoignit les bois. Alors que je nous croyais tirés du coma, Robert appela les randonneurs à encercler un arbre exceptionnel classé « remarquable de catégorie 3 * « .cross-roadLes randonneurs se donnèrent alors la main et se collèrent contre le tronc  afin de ressentir ensemble les vibrations magiques de l’arbre. Jusqu’où ces boissons diaboliques allaient-elles nous conduire alors que plus de 10 km nous séparaient encore de Rambouillet ? Par miracle, les effets s’estompèrent. Je découvrais cependant sur mon GPS que le parcours ressemblait à un rectangle parfait,  et surtout  sans la moindre erreur,  surprenant de la part de Robert , un garçon qui n’hésite pas habituellement à nous offrir quelques kilomètres de bonus. Enfin , dernier signe du destin salvateur, le bar de la gare de Rambouillet était fermé. Ouf ! Surdose de desserts, rhum, vin, froid, brouillard, une heure de train omnibus 24 km dans les pattes, un retour pénible en scooter, je rejoignais mon canapé  après une douche brûlante et me laissais bercer par le film Viking, avec Kirk Douglas dans le rôle d’un chef de guerre borgne et amoureux d’une princesse mais doublé sur le fil par un esclave affranchi  ! Afin de noyer son chagrin, Kirk s’enivrait de cervoise tiède lors d’un banquet. Sans pouvoir contrôler quoique ce soit, cette vision me poussa jusqu’au frigo pour y chercher une canette de 1664. De quoi m’achever définitivement !

chantal-canalcapture-decran-2016-12-19-a-09-17-04

Pose tes charentaises et viens randonner autour de la Mérantaise !

capture-decran-2016-11-02-a-11-40-16
le réseau hydrographique de la vallée de l’Yvette

Retour dans le Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse à frontière entre les départements des Yvelines (78) et de l’Essonnes (91). Après avoir randonné dans la vallée de l’Yvette, je vous propose de découvrir celle d’un de ses affluents : la Mérantaise. Cet itinéraire se fait en boucle au départ de la gare de St Rémy-Les-Chevreuses. Comptez une journée complète pour cheminer sur près de 24 km, un très beau parcours qui passe à 75% en sous-bois . Cette longue balade vous fera découvrir dans un premier temps la Réserve Naturelle du Coteau de St Rémy. Après avoir longer la lisière du Bois de Vaugondran, vous rejoindrez l’Yvette en passant par la Gare de Courcelle. C’est là que cette randonnée va prendre du « relief » avec une belle grimpette du Bois de Chevincourt. Le sentier escalade le coteau avant de repartir vers l’est vers le Bois d’Aigrefin. Vous rentrez ici dans la Vallée de la Mérantaise pour une succession de montagnes russes ! En ce début d’automne très humide , le sous-bois sort à peine de la brume matinale. Le sol est tapissé de feuilles de chênes et de hêtres et offre aux randonneurs un tapis confortable. Ambiance de forêt tropicale, les arbres immenses à demi-dénudés étendent leurs bras vers le ciel plombé de grains ménaçant. Après avoir franchi la Mérantaise à proximité du fond Guérin et la fontaine Billehou, vous remontez sur l’autre face de la Vallée de la Mérantaise vers la Forêtdépartementale de la Tête Ronde.

topo rando
carte topo tracée sur le logiciel Openrunner
sous-bois-arbres
ce matin brumeux, la forêt prenait des airs tropicaux
trace-merantaise-jpg
un beau parcours de 24 km à travers bois

Là, le sentier monte très raide pour rejoindre le plateau. Simple visite sur les hauteurs avant de redescendre vers la Mérantaise et la suivre sur quelques kilomètres. La petite rivière  sillonne dans un joli décor où se succèdent les petits ponts de pierres ou de bois, quelques beaux lavoirs restaurés. Vous traversez plus loin la D95 vers le sud pour passer les Prés Bicheret . Le pique-nique est recommandé à Chateaufort. Vous avez alors déjà 12 km dans les jambes et près de 350m de dénivelé , les cuisses chauffent, la montée vers l’église du village finit de vous casser gentiment les pattes , il est temps de poser votre sac dans le pré surplombant la vallée de cette Mérantaise. Vous continuerez de longer la vallée pour atteindre presque Magny-Le-Village. Après un passage dans le bourg de Villeneuve, direction Milon-La-Chapelle. Vous affronterez l’ avant dernière grosse bosse de cette randonnée puis descendrez vers le Rhodon, un des autres petits affluents de la Mérantaise. Traversée de la Forêt domaniale de Claireau, puis les Hauts de Chevreuse, vous voilà de nouveau à St Rémy-Les-Chevreuses. sous-bois-fausseSi vous rentrez sur Paris, le RER B passe ici tous les 20 minutes environ. Cette balade dans la Mérantaise est superbe, elle se mérite aussi . Par temps de pluie, le passage des cavaliers nombreux dans cette zone proche de la Capitale, tend à rendre les sentiers  plus difficiles.  Le dénivelé positif  total n’est pas loin des 500 m . Ce chemin est en partie balisé. Alors n’hésitez pas à reprendre la trace gpx pour le reporter sur une carte IGN au 1:25.000e ou  vous servir d’un GPS . Au risque de me répéter, je vous engage à charger l’APP Iphigénie sur votre smarphone doté du GPS.  Coût 30 euros/an pour toute la France et l’Espagne ! Bonne balade et à très vite sur trekkingzone.worpress.com pour d’autres idées de rando.. en Ile-de-France et plus loin.

Téléchargez la trace au format .gpx ICI

 

 

 

profil-merantaise-jpg tableau-topo-metantaise mobilier-jardin la-merantaise pont-de-bois grange pont-cascadeplatanes