Toutes les App GPS de randonnée pour smartphones (Android et Ios)

La carte Topo IGN

S’orienter, se repérer, la quête du randonneur

Les App de rando GPS signent-t-elles la  fin des cartes papier et de la boussole ?

Carte et boussole, 100% fiabilité

Hormis les marcheurs qui se contentent de suivre un groupe sans se poser de questions si ce n’est connaître l’heure du déjeuner, la plupart des randonneurs cherchent toujours à savoir où ils se trouvent, quelle direction prendre pour atteindre leur but ou comment décider d’un plan B en cas de pépin, estimer la durée de marche restant à faire. Depuis très longtemps, on utilise des cartes papiers topographiques, quelles soient touristiques (Michelin, IGN…) ou celles dites d’Etat Major, cadastrales, etc. La boussole fait toujours partie de l’accessoire indispensable à l’utilisation de la carte topographique. L’échelle habituellement utilisée en rando est le 1:25.000e , c ‘est à dire 1 cm= 250 m. Cette échelle offre une précision suffisante pour suivre un parcours à pied. Les cartes topographiques comportent une foule d’informations utiles à l’ orientation : les GR, PR, GPR définis pas la FFRP (Fédération Française de Randonnée Pédestre), les routes, les courbes de niveau définissant le relief, les cours d’eau, les édifices divers (châteaux d’eau, églises, viaducs…) ainsi que les numéros des parcelles de terrains bien utiles en forêt. Il faut donc apprendre à déchiffrer les cartes. Rien de très compliqué, et la plupart des clubs et associations de randonnée proposent des cours d’orientation.

Avantages et points faibles des cartes papier : fiabilité du support, pas de panne, pas d’énergie.  En revanche, la mise à jour se fait environ tous les 5 ans (ex : IGN). Plusieurs cartes sont nécessaires pour des randos sur plusieurs jours (poids et coût). Les nouvelles cartes dites « compatibles GPS »  (quadrillage militaire de référence UTM) permettent de reporter facilement la position lue sur un GPS (sans fond de carte) sur la carte et de déterminer ainsi sa position. Enfin, malgré les efforts des éditeurs, elles restent fragiles et résistent mal aux intempéries. L’utilisation des porte-cartes est ici recommandée. Quoiqu’il en soit les cartes resteront toujours l’outil d’orientation le plus fiable du randonneur.

Vous emportez votre portable ? Autant l’utiliser en randonnée.

Les nouveaux GPS des smartphones : dès 2018 une précision de 35 cm et moins gourmands

La quasi totalité des modèles à écran tactile du commerce est équipée d’une puce GPS. Et, bonne nouvelle, la société Broadcom proposera dès 2018 une puce offrant une précision de 35 cm au lieu de 5 m aujourd’hui sur les appareils sous Android . La consommation devrait être aussi réduite de 50%. A suivre… Pour s’orienter avec son smartphone le randonneur devra télécharger une Application à partir de l’ Apple Store (IOS ) ou Google Play (Android). Rappelons que Google Maps n’offre pas cette possibilité et de plus cette application nécessite une connexion internet (réseau 3G, 4G…). Toutes les applications ont pour but de charger les fonds de carte destinés à la randonnées, le plus souvent au 1:25.000e. D’où proviennent ces cartes ? Les applications les plus performantes utilisent le flux de Geoportail. Le site Geoportail a pour vocation de faciliter l’accès à l’information géographique de référence, c’est-à-dire une information publique et de source officielle sur le territoire national. Cet outil permet de disposer de données fiables et complètes, remises à jour en permanence. On y retrouve les données géographiques numériques de l’IGN (photographies aériennes, cartes à toute échelle, représentations des bâtiments et du parcellaire cadastral, hydrographie, altitude, réseaux, limites administratives, noms de lieux…). Plus de 1 500 applications utilisent ainsi le flux de données Geoportail, donc celles de randonnées que vous trouverez ci-dessous. Les App de rando se différencient pas la richesse de leurs fonctions. La plus importante reste la possibilité de travailler « hors connexion ». Le principe est de stocker le fond de carte en le téléchargeant en Wifi avant la randonnée. Les puces GPS étant particulièrement gourmandes, cette fonction fait économiser ainsi de la batterie. Des App proposent aussi de mémoriser votre trace en cours de randonnée ou l’itinéraire que vous avez préparé chez vous sur votre Mac ou PC, ou encore de télécharger celles d’autres marcheurs.  (VisuGpx, Openrunner, Visorando…). Sur certaines un système de « balise » permet à vos proches de vous localiser en randonnée.

Le site Géoportail fournit le flux des cartes numériques à beaucoup d’App de randonnée

L’utilisation des données numériques de cartographie a bien sûr un coût. Ces App proposent des périodes d’essai gratuites d’une semaine puis facturent les téléchargements soit par unité géographique (ex : une région), soit par abonnement mensuel ou annuel, et ce avec diverses options de fonctionnalité – de 14 à 30 euros par an. Certaines comme Iphigénie (donc IGN) ont conclu des partenariats avec des instituts géographiques étrangers (Espagne notamment). Cela dit le  fameux portail OpenStreetMap met en ligne une cartographie communautaire accessible gratuitement. La précision de cette offre reste toutefois un peu aléatoire, tout comme le chargement des fichiers. Ces applications sont utilisées également sur tablettes qui disposent d’une puce GPS.

Batteries de secours 2200, 11400 et 4400 mah.

Conseils aux utilisateurs de GPS rando sur smartphone.

1- Attention, l’utilisation d’une App rando sur smartphone est plus complexe qu’il n’y parait et ne remplacera jamais la carte papier et la boussole en terme de fiabilité. Mais puisque vous l’avez dans le sac, autant utiliser une App dédiée.

2- Privilégiez une App fonctionnant « hors Connexion « . (au réseau 4G)

3-Téléchargez plus rapidement les fonds de carte chez vous en wifi.

4- Prévoyez une batterie de secours externe (de 2.200 à 4.400 mah).

5- En rando de groupe, évitez de contredire le guide et sa carte papier en sortant votre smartphone à tout bout de champs. Attendez qu’il vous sollicite !

6- Non ! Google Maps n’est pas une application destinée à la randonnée, mais elle dépanne pour se localiser.

7- Peu de smartphones sont étanches. Attention par temps de pluie, protégez votre appareil dans une coque spéciale ou un mini sac de congélation où vous ferez le vide avec une paille. Cela marche très bien.

8- Côté tablette, trouvez votre propre compromis entre confort, poids et consommation. Un écran de 10 pouces me semble être la taille maximum.

 

Une sélection des principales App GPS de randonnée  (Ios et Android)

Sity Trail

Une semaine d’essai puis 24,99€/an ou 11,99€/mois tout compris. Complète et intuitive, cette application fait office de véritable GPS de base. Mixte, elle peut convenir à toutes les formes de rando, à pied, àa cheval ou en VTT

Accès à la cartographie IGN via les données du Géoportail : L’ensemble des cartes topographiques, photos aériennes et parcelles cadastrales d’IGN France (France métropolitaine, Corse et DOM-TOM)  GR et PR de la FFR représentés : les GR et PR de la Fédération Française de Randonnée. Possibilité de rechercher le nom de lieux dits.

Cartes disponibles en mode Hors Ligne : possibilité de télécharger des zones de la carte de France d’un rayon de 5 à 50 kilomètres, possibilité de télécharger les cartes pour plusieurs randonnées.Limite maximum des cartes téléchargées : 10000 km²

Accès aux randonnées des utilisateurs et des organismes touristiques : possibilité de rechercher des randonnées par type d’activité autour de votre position à partir d’une sélection de parcours réalisés par les organismes touristiques et les utilisateurs de l’application.

Enregistrement des randonnées : visualisation en 2D et en 3D et édition dans Guide Editor, possibilité de partager vos randonnées avec les autres utilisateurs. – Import et export de fichiers GPX.

Personnalisation avec de nombreuses valeurs disponibles (dénivelé, distance, vitesse moyenne…)  et possibilité de les afficher directement sur la carte, possibilité d’orienter la carte dans le sens de la marche/boussole. (Cap/Azimut)-Service SOS pour envoyer par mail ou SMS votre position GPS -Accès aux lieux utiles (hébergements, restaurants, attractions, …), aux articles Wikipédia et aux prévisions météo – Possibilité de créer des repères sur la carte (grâce au GPS, par coordonnées – Geocaching, …)- Possibilité d’accès et d’impression des cartes via ordinateur.

My Trails  

Version gratuite avec certaines fonctionnalités restreintes et version Pro pour 2€ toutes fonctionnalités débloquées. Abonnement annuel ou mensuel au flux Géoportail. De 4€ à 82,50€ selon la surface, l’échelle et le mode de consultation (connecté/non-connecté).  L’offre de « base » est à 28€ (IGN TOP 25, TOP 100, Cadastre, littoral et satellite connecté en illimité + 10 000 km² TOP 25 et TOP 100 déconnecté).  IOS et Android

Mytrails est uniquement disponible sur Android. L’application se veut le plus proche possible de l’expérience papier d’une carte en proposant une interface intuitive et des fonctionnalités simples. L’application est également dotée d’une FAQ très complète qui facilite la prise en main.

Carte plein écran orientée grâce à la boussole et au GPS : très peu encombrée et intuitive, elle affiche discrètement des informations utiles comme la distance parcourue et la durée.

Cartes en ligne gratuites : possibilité de choisir votre carte parmi un large éventail (OpenStreetMap, Yahoo, Bing, Google et de nombreuses autres sources globales et locales).Vous pouvez également ajouter de nouvelles sources en utilisant les sources configurables (URL ou serveur WMS).

Cartes hors-ligne : selon votre abonnement, vous pouvez consulter et télécharger optionnellement les cartes IGN.

Enregistrement du parcours.

Alarmes personnalisables : des notifications à proximité des points de navigation vous préviennent des manœuvres à venir (vibration, sonnerie et/ou parlées). Points de navigation : ajout de points de navigation pour indiquer des endroits remarquables ou des intersections.Des points de navigation sont automatiquement ajoutés pour les itinéraires ou lorsque vous faites une pause. Téléchargement et partage des tracés : possibilité de partager et télécharger vos traces

ViewRanger Gps Lafuma

Version gratuite avec cartographie Open Source. Abonnement de 24,99€/an ou 5,49€/mois pour l’ensemble des données du Géoportail. Cette application comprend des achats intégrés qui enrichissent les possibilités d’utilisation (cartes topographiques mondiales…).

En partenariat avec Lafuma, Augmentra a développé ViewRanger, application dédiée uniquement aux activités de plein air. Utilisée internationalement, c’est l’application la plus téléchargée de toutes les applications compatibles Géoportail. Celle-ci vous permet de préparer votre itinéraire,  de stocker vos circuits et tracés ou de télécharger des parcours déjà existants.  IOS et Android

Mode carte hors-ligne : possibilité de sauvegarder vos cartes à l’avance avec la fonction « Sauvegarde de carte ».

Enregistrement des parcours : possibilité de visualiser vos itinéraires pour les conserver ou les partager.

Nombreuses statistiques : Statistiques de distance, de vitesse, etc.Partage de votre position en temps réel entre amis : Avec la fonction BuddyBeacon, Nécessite une connexion par données.Navigation dynamique : affichage en temps réel de données liées à votre parcours (estimation de l’heure d’arrivée, alarmes…)

TwoNav

Version gratuite avec fonctions et caractéristiques restreintes et version Premium toutes fonctions pour 5,99€.

Twonav est une application développée par la société espagnole CompeGPS fabricant également des GPS. Très, complète, l’application propose un système de navigation dual (On-Road/Off-Road) rando et route, Cependant, les cartes sont à télécharger soi-même sur Internet, ou à acheter en achat intégré. IOS et Android

L’application offre également la possibilité de configurer plus de 60 données affichables à l’écran.

Traces, routes et waypoints : possibilité de créer un nombre illimité de traces, routes et waypoints depuis Land ou de les télécharger depuis Internet (également compatible avec les formats .gpx et .plt).
Achats intégrés : possibilité d’acheter de nombreuses cartes topographiques (Europe, USA, Canada). Les données issues du Géoportail sont payantes (19,99€).
Données affichables : vitesse moyenne, chronomètre, distance et temps estimés à destination, cumul de dénivelé, altitude maximum, heure du coucher et lever du soleil…
Couplage au logiciel Land : en connectant votre smartphone à votre ordinateur, vous avez la possibilité d’envoyer ou de charger des données directement à partir de l’arbre de données du logiciel. La version complète de ce logiciel est payante.

E-roadbooks : possibilité de dessiner votre trace, ajouter des images et des commentaires de croisements difficiles et de les envoyer sur votre smartphone. Le smartphone s’allume et déclenche un bip lors de l’arrivée à un croisement.

Vue 3D : possibilité de visualiser les cartes en 3D.
Navigateur Routier : guidage routier  pour vos déplacements en voiture. Cartographie TomTom nécessaire (28,99€).

Visorando

Ios

Sur Visorando, vous avez la possibilité de souscrire un abonnement afin de continuer à utiliser les fonds de carte IGN au delà de la période d’essai de 3 jours dans l’application Visorando. Cet abonnement permet de  voir les cartes IGN de la France au 1:25000, mettre en cache les fonds de carte (illimité) pour y accéder même sans réseau. Abonnement trimestriel à 11.99€ ou abonnement annuel à 18.99€. (uniquement sur IOS pour le moment)Les fonctions principales

des cartes IGN au 1:25000 de la France entière (Outre-mer compris), même sans réseau (mise en cache)

– chercher une idée de randonnée parmi plus de 3000 sélectionnées en France (base de données de Visorando.com)

– mettre des randonnées en favoris pour un accès sans réseau.

-enregistrer vos parcours (trace GPexporter vos parcours sur Visorando.com (possibilité de les récupérer au format GPX ou de les modifier en ligne avec le logiciel de randonnée gratuit)

Autres :

-importer les traces GPX par l’intermédiaire de Visorando.com, importer des circuits de Visorando.com (tracés avec le logiciel de randonnée par exemple), visualiser le tracé des randonnées recherchées ou de vos parcours sur la carte, visualiser votre position et votre azimut sur la carte.

Iphigénie

Android et iOS

Une semaine d’essai (fonctions de base) puis 14,99€/an ou 5,99€/mois pour l’ensemble des données du Géoportail. Cette application comprend des achats intégrés qui enrichissent les possibilités d’utilisation (données OACI, mixte IGN/SHOM ou modules additionnels). La plupart des achats intégrés sont des abonnements annuels.

Conçue en 2010, iPhiGéNie est  la première application à utiliser l’offre dédiée d’IGN pour accéder aux données du Géoportail. Développée par Max Barel, elle est axée randonnée et tourisme, voire aviation loisirs avec l’option annuelle OACI.

Accès à la cartographie IGN via les données du Géoportail : pour l’ensemble des données du Géoportail, abonnement  de 14,99€/an ou 5,99€/mois. Les cartes non topographiques sont en accès libre. Les cartes topographiques de l’IGN Espagnol et de l’ICC Catalogne ainsi que celles de la Norvège sont gratuites sur iOS uniquement.

 

Achats intégrés en option:
– Option cache provisionnel : permet le chargement automatisé des couches et échelles choisies dans des emprises définies à votre convenance.  Grâce à un système de cache, les cartes sont automatiquement conservées même en mode hors connexion.
– Option cartes littorales.
– option cartes OACI.
– Option Vmax est un achat unique qui déverrouille toutes les fonctions :

– Gestion de repères (waypoint, POI), éventuellement avec photo : ajout, classement, annotation, export-import au format GPX.
– Fonctions de traces (cheminement) et routes (points de passage): enregistrement, création manuelle, modification, suivi (double sens), export-import.
– Partage automatique des traces et repères via iCloud.
– Téléchargement automatique des cartes nécessaires pour suivre une trace.
– Recherche par adresse ou sur tout toponyme présent sur une carte IGN. Création automatique de repères associés.
– Fonction « balise GPS »: Permet à toute personne que vous autorisez de voir votre position sur une carte IGN. Aucun traçage sans activation volontaire.
– Suivi intégré des balises GPS « amies »: mise à jour automatique des positions. Pratique lors de rendez-vous en pleine nature ou pour suivre ses amis.

MemoryMap

Android et iOS

Coût de l’application 0,89€. Le coût de la cartographie IGN varie ensuite selon la superficie souhaitée (à partir de 59,99€). Non compatible aux flux Géoportail.

Malgré sa non traduction en français, une des forces de l’application repose sur le fait que les cartes puissent être achetées pour une utilisation PC puis transférées sur iPhone ou inversement.

Importation et exportation de fichiers GPX : possibilité de télécharger également des cartes depuis le Logiciel Memory-Map (payant).

Affichage de la vitesse et de la direction du voyage : votre vitesse et votre direction est calculée même lors de déplacements lents.

Index  des toponymes : possibilité de rechercher des toponymes.

Enregistrement des statistiques et du parcours. Création et édition des traces : possibilité de créer et d’éditer des traces directement depuis votre smartphone. Affichage de l’altitude : un Altimètre affiche votre altitude. Celui-ci n’étant pas barométrique, il est possible de noter des différences entre l’altitude indiquée et la réalité.

LocusMap

Android

GPS extérieure application de navigation pour la randonnée, chasse au trésor, activités sportives et de votre vie quotidienne. Télécharger de nombreux types de cartes des pistes cyclables et de randonnée pour utilisation hors ligne.

Cartographie en open source
– USGS, GSI, Openstreetmap, MapQuest, Visicom, Kapsi.fi, Turistautak, SHOCart, SmartMaps, Freemap, SledMap, Skoterleder, Navigasi, Turaterkep, NzTopoMaps, Osmapa.pl, ChartBundle et plus
– La plupart d’entre elles sont téléchargeables pour l’utilisation hors ligne sans couverture cellulaire
– WMS complète des cartes de soutien
Cartes hors-ligne
– Des cartes vectorielles de la ville, en voiture, randonnée pédestre, vélo, ski – téléchargeable par in-app de facturation
– Le support des formats SQLite, TAR cartes, cartes MBT, GEMF, PAGD, Orux, SmartMaps
– Créer des cartes à partir de données OpenStreetMap
Recherche
– Par adresse, les coordonnées, les points propres, des photos localisées
– de sites autour de Google Places, Wikipedia
Guidage vocal
– Support complet pour la navigation vocale en ligne
– La voix et la notification guidage sur point de passage unique (à la boussole ou sur la carte) et le long du chemin
Importer / Exporter
– L’intégration des GPSies, la chapelure, Trainingstagebuch, Street View, Google Earth et d’autres
– Travailler avec KML, KMZ, GPX, OpenAir, DXF formats (export)

Outdoor France

iOS

Application gratuite, 8,99€ d’abonnement annuel pour la cartographie IGN, non compatible aux flux Géoportail.

OutDoors GPS France développé par la société RoadTour est uniquement disponible pour iPhone et iPad. L’application offre la possibilité de télécharger de façon illimitée la cartographie IGN pour 8,99€ (cartes topographiques, cartes routières, vues satellite, reliefs et hybrides).  Le site de RoadTour complémentaire est disponible uniquement en anglais.

Interface Modifiable : possibilité de visualiser directement les statistiques de votre parcours sur la carte ou de masquer les icônes pour n’afficher que la carte.

Téléchargement des cartes illimitées :   après l’abonnement souscrit, vous avez la possibilité de télécharger de manière illimitée la cartographie IGN. Une fois le téléchargement effectué, les cartes sont stockées sur votre iPhone ou iPad et sont consultables hors ligne.

Effet 3D : possibilité d’incliner certaines cartes pour obtenir un effet 3D. Création, modification et partage d’itinéraires. Outil de recherche de parcours : possibilité de trouver des itinéraires tracés dans toute la France grâce à un moteur de recherche. Graphiques d’informations : dénivelés, distances. Importation et exportation de fichiers GPX.

Vtopo

iOS. Versions pour Android et Windows mobile en cours de développement

Une semaine d’essai avec accès à tous les parcours Vtopo et aux cartes IGN. Pour accéder aux parcours Vtopo et cartes IGN ensuite, l’application propose des abonnements intégrés à partir de 9,99 €/mois ou 24,99€/an.

Développé par la société Vtopo, cette application récente (mise en ligne courant 2014) ne bénéficie pas encore de beaucoup de retours utilisateurs. Elle constitue le prolongement numérique des guides de VTT et de vélo de route édités par Vtopo.

Accès à la cartographie IGN via les données du Géoportail.

Parcours Vtopo : accès à plus de 1 800 parcours VTT et Vélo route édités par Vtopo.

Cartes et parcours disponibles en mode Hors Ligne : possibilité de télécharger des zones de la carte de France d’un rayon de 5 à 50 kilomètres, possibilité de télécharger les cartes pour plusieurs randonnées.Limite maximum des cartes téléchargées : 10000 km². Possibilité d’ajouter des parcours en favoris pour y accéder hors ligne.

Enregistrement de vos parcours, sauvegarder et customiser vos enregistrements, gestion de vos données : import de traces GPX, gestion de vos favoris et enregistrements, suivi des cartes IGN téléchargées.

 

MAP 3D Lite  iOs

– Préchargement des cartes en Wi-Fi ou 3G – et  utilisation hors connexion réseau-

– sauvegardes des traces coordonnées et altitudes
– enregistrement des infos de votre itinéraire avec les profils d’altitude et de vitesse
– Recherche des lieux, routes, sommets, lacs et autre points d’intérêt inclus hors-ligne
– Cartes au relief exact, basées sur les scans de la surface terrestre par la NASA (Rendu 3D réaliste sous toutes les perspectives, lignes de crêtes dans la carte topographique
– Chargement facilement des itinéraires via iTunes, Everytrail, courriel, URL ou Dropbox
– Affichage de la distance parcourue, de la vitesse moyenne actuelle et de l’altitude
– Exportation des trajets : tout simplement par courriel
– Cartes OSM gratuites avec itinéraires pour vélo, randonnée à pied, à cheval, ski de fond et ski de piste
– Trois échelles différentes
– Partage de la position et du lien vers une carte sur Twitter et Facebook
– Cartes pour le monde entier
– la version Pro à 4,99€  vous permettra de télécharger des cartes 20 fois plus grandes et enregistrer un nombre illimité de parcours

Quechua trekking

Avec son fond de cartes collaboratif OpenStreetMap, Landscape, l’application permet de connaître sa position GPS en temps réel et ce dans le monde entier. On retrouve ici un graphisme orienté vers l’outdoor avec des couleurs adaptées, des courbes de niveaux, la présence de nombreux éléments de terrain . Côté échelle : 1/100000ème. Aie..Un peu faible à notre goût quand on parle de connaître sa position précise… Enfin, si vous randonnez dans un secteur au réseau faiblard, il sera possible de télécharger un fond de carte au préalable, moyennant 1,99 €

– visibilité sur l’activité et les performances : altitude, profil et cumul de dénivelé, distance parcourue, vitesse ascensionnelle, temps de marche..

– possibilité de créer un carnet de rando original et attractif, avec ses photos, relatant son expérience qu’il pourra partager ensuite avec ses amis le HikeBook, c’est-à-dire un carnet de randonnée nouvelle génération qui mettra en forme vos plus beaux souvenirs. Le principe : des photos et des commentaires associées au tracé de votre parcours, le tout complété par les informations de base : points de départs et d’arrivée, dénivelé, durée, vitesse… De quoi, vous le voyez, s’improviser auteur de topos-guides des temps moderne.

 

Résumé des compatibilités Ios, Android et au flux Géoportail

App de rando et flux Geoportail

 

 

 

Publicités

4 réflexions sur « Toutes les App GPS de randonnée pour smartphones (Android et Ios) »

  1. > About MYTRAILS Android GPS app

    Pour info, j’ai beaucoup étudié MYTRAILS (2/ 3 ans) et j’ai constaté que cette app – désormais en fin de vie – n’a
    – d’une part, jamais vraiment fait l’objet d’un débogage systématique (ce qui explique pour partie les bugs et erreurs encore présents à ce jour)
    – et d’autre part, a une structure logicielle « simplifiée » et un dialogue NMEA avec la puce GPS trop optimisé (ce qui oblige à utiliser une app tierce comme GPS Connected sinon MT a absolument besoin pour bien fonctionner d’une excellente réception GPS).

    Personnellement quand j’ai découvert MyTrails en 2015, j’ai tout de suite été subjuguée par sa simplicité, la fluidité d’affichage des cartes, ses fonctionnalités et outils intéressants, voire “malins” ainsi qu’un certain côté ludique.

    Sa dernière grosse évolution logicielle remonte à Android 7 (V2.1) et depuis, pratiquement plus rien. On ne peut que regretter le dédain du développeur (voire le déni) à considérer bon nombre de retours d’expérience d’utilisateur à cette époque (signalements de dysfonctionnements, imperfections et manquements de l’app). Avant c’était l’euphorie du développement …et maintenant, c’est mort !

    Le plus gros problème étant qu’un nouvel utilisateur ne se rendra pas forcément compte des erreurs de l’application. Globalement, un événement imprévu ou certaines modifications (comme la détection de pause, suspendre l’enregistrement, normaliser les altitudes, supprimer une pause, etc.) peuvent perturber l’app et c’est le bug ou le mauvais résultat (surtout dans les statistiques et les données actuelles du HUD).

    Ce qui donne par exemple:
    1. Les informations GPS n’étant pas temps réel, elles sont donc fausses en cas de décrochage GPS et avant l’établissement du FIX (ce dont on ne se rendra pas forcément compte et pour cause);
    2. Plus de la moitié des 60 statistiques s’avèreront fausses selon les circonstances (et selon l’endroit où on les lit);
    3. Tout ce qui est lié aux Pentes (stats, graph et colorisation) est faussé à cause d’une référence à une distance « au plus court » au lieu de la distance réellement parcourue (tout comme la Vitesse calculée d’ailleurs). Un virage en épingle à cheveux et la pente explose … même sur du plat!
    4. L’altimètre a le mérite d’exister (altitude plus fiable) mais conserver une aussi large fenêtre de moyenne (20 ou 40 valeurs) est injustifié et préjudiciable (Pentes et Vitesses verticales trop atténuées et avec un « effet retard »).
    Curieusement la commande « Désactiver l’altimètre » existe (et que fait-elle exactement ?) mais pas l’inverse Réactiver, alors comment on fait ?
    Les pressions avant un calibrage tardif sont compensées à l’hPa près, soit des altitudes par paliers de 8,50m!
    5. Non récupération du même niveau de zoom au retour Carte du gestionnaire;
    6. « Zoomer sur » …rien (trace non affichée), oups!
    7. Deux écrans Carte et Graphiques à 2 endroits différents!

    Parmi les grandes fonctionnalités absentes, on peut citer:
    1. Pas de suivi de trace avec avertisseur d’éloignement (écran en veille);
    2. Difficulté à créer un parcours simplifié à main levée sauf à ajouter 2 waypoints et « Se donner comme but », plutôt rudimentaire !
    3. Synthétiser davantage de données relatives à un point touché dans l’écran principal Carte;
    4. Toucher un point du graphique ferait apparaître le viseur sur la trace et le fin trait rouge vertical;
    5. Avec MT jamais de tronçons plats …et pourtant!

    Globalement, l’œuvre d’ une vie » est devenue l’œuvre inachevée »… et restant « un peu buggée dans tous les coins ». Son développeur est maintenant passé à autre chose mais qui sait, un jour…

    Aimé par 1 personne

  2. Passé depuis peu d’iOS à Android je peux témoigner de ma déception de constater qu’iPhigenie sur Android fonctionne beaucoup moins bien que sur iOS (plantages fréquents).
    Alors que j’ai été utilisateur enthousiaste et que j’en ai fait beaucoup de pub, je trouve que l’application n’évolue pas et son ergonomie, qui a toujours été discutable (même si une fois qu’on connait ça marche bien) est désormais très en deçà de ce qui se fait par ailleurs.
    Je trouve qu’OpenRunner est vraiment très bien. Superbement intégrée au site. Je pense ne pas renouveler mon abonnement Iphigénie et souscrire Openrunner (mais je vais regarder les autres je vous mentionnez avant).
    Merci pour ce travail de fond. Je prévois de faire un article sur mon blog qui traite de l’application de ces outils pour le cyclotourisme et le voyage à vélo.

    J'aime

    1. Bjr, suite à ce que tu as écrit que je reconnait:
      Je n’utilise que de temps en temps Iphigénie car pour moi, son plus gros pb est l’ergonomie. C-à-d les icônes ne sont pas vraiment explicites (on ne souvient pas de ce qu’elles veulent dire. En fait, un mot bien que désuet serait plus compréhensible) et le chemin pour exécuter une commande (et où est-elle?) est toujours très long. C’est en cascade …rapidement rébarbative; sauf à ne rien faire.
      À noter que sa version sous Android manque encore de plusieurs fonctionnalités présentes sous IOS. Toutefois, son gros avantage est d’apparemment bien capter, d’être une app suivie et rapidement débuggée. Mais globalement, Iphigénie est moins plaisante que d’autres apps comme par exemple MyTrails.

      Bien que maintenant en fin de vie et n’ayant jamais été complètement débuggée, MT est néanmoins intéressante et ludique.
      Sans réseau ou en ligne / De nombreuses cartes Open et Topos de tous les pays, fluides à l’affichage et avec carte de remplacement
      mais beaucoup de Statistiques peu fiables dans certaines circonstances / Infos GPS erronées en cas de décrochage et au démarrage (tant qu’il n’y a pas le FIX). Il faut « seulement le savoir »

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.